Chercher

Nouvelles

décembre 18, 2018
Message du président

Hi Everyone, bonjour à toutes et à tous :

En cette fin de session d’automne 2018, l’UAAC-AAUC a déjà commencé à se projeter en 2019. Je voulais vous donner un petit aperçu de ce qui s’en vient, afin que vous puissiez y réfléchir pendant les fêtes. Ce message est plutôt long — je l’avoue tout de suite —, mais il contient des renseignements importants. J’espère que vous trouverez qu’il vaut la peine d’être lu.

1) Québec 2019. Nous sommes heureux d’annoncer que le prochain congrès de l’UAAC-AAUC se tiendra dans la magnifique ville de Québec, à l’hôtel Hilton, du 24 au 27 octobre 2019. L’appel de propositions de séances sera envoyé en janvier. Il reste encore des places dans le comité de programmation, alors si vous souhaitez donner un coup de main, je vous invite à communiquer avec moi avant le 30 décembre.

2) Prix de reconnaissance 2018. Le Prix de reconnaissance de l’UAAC-AAUC rend hommage aux membres et aux non-membres qui ont rendu des services désintéressés et dévoués à notre association et qui ont démontré leur attachement aux idéaux de notre profession. Cette année, le CA a récompensé deux personnes : Sally Hickson (Université de Guelph) et Lynda Jessup (Université Queen’s). Historienne de la Renaissance, la professeure Hickson a remporté des prix pour sa recherche et son enseignement, et fut présidente de l’AAUC de 2010 à 2013. La professeure Jessup est elle aussi une enseignante primée, dont la recherche imaginative sur les expositions et les collections canadiennes et autochtones de l’Amérique du Nord ont mené à la production de collections inédites, comme Negotiations in a Vacant Lot: Studying the Visual in Canada (2014), entre autres. Des références plus complètes suivront dans le prochain numéro de RACAR.

3) RACAR est à la recherche d’un rédacteur ou d’une rédactrice anglophone. Au sujet de RACAR, si vous vous intéressez au monde de l’édition universitaire et avez une expérience pertinente, ce poste est une excellente occasion de participer à la conversation. La date limite pour poser sa candidature est le 18 décembre 2018. Pour plus de renseignements, lisez le courriel de l’AAUC du 5 novembre ou écrivez à la rédactrice en chef de RACAR, Annie Gérin : gerin.annie@uqam.ca.

4) Susan Douglas et Martina Meyer proposent une section spéciale pour le numéro du printemps 2019 de RACAR, qui se concentrera sur l’impact du mouvement #MeToo sur le monde de l’art. Les contributrices et contributeurs intéressé.e.s sont encouragé.e.s à rédiger un résumé de 400 mots, et à l’envoyer à Susan Douglas (sdouglas@uoguelph.ca) avant le 20 décembre 2018. Les contributions choisies seront développées en essais ciblés (limite de 2 500 mots, non évalués par des pairs) qui confrontent, au lieu d’éviter, la polémique. Les essais finaux devront être remis au plus tard le 1 février 2019.

Pour plus d’information, consultez le courriel de l’AAUC du 12 décembre ou communiquez avec Susan Douglas.

5) Planification de l’UAAC-AAUC. Notre organisation traverse une période pleine de possibilités. Par exemple, au fur et à mesure que le congrès a pris de l’ampleur, nous avons découvert que les congrès qui se déroulent sur des campus demandent énormément de travail, mais ne permettent pas d’économiser beaucoup d’argent. Nous devrions donc peut-être commencer à les organiser dans des centres de congrès, de façon plus ou moins permanente. Et bien sûr, cette croissance découle de la hausse de la participation des artistes, des conservateurs et des gens issus de tous les horizons dans le monde du design, ainsi que de la plus forte participation de groupes qui recherchent l’équité (je crois que cela a été bien représenté dans nos événements principaux des six dernières années). Nous souhaitons notamment que le processus de planification aborde les questions suivantes : que pouvons-nous faire pour continuer à favoriser l’équité, la diversité et l’inclusion? Comment pouvons-nous accroître l’accès pour une diversité de membres? Comment pouvons-nous faire en sorte que la structure de notre CA assure une inclusion représentative? Et quelles mesures pouvons-nous prendre pour maintenir la présence rigoureuse, stimulante et durable de l’AAUC?

Nous nous sommes donc engagés dans un processus de planification pour présenter un plan stratégique. Étape 1 : nous mettons sur pied un groupe de travail qui examinera ce que nous devrions faire et nos options. Devrions-nous engager un consultant ou une consultante? Le CA devrait-il faire une séance de réflexion? Quels sont les coûts et les avantages de ces options? Quelles autres options s’offrent à nous? Puis, avec ces informations, nous pourrons amorcer une démarche visant à concevoir et à exécuter le plan. Si vous souhaitez participer au groupe de travail ou au comité de planification, veuillez communiquer avec nous avant le 30 décembre.

6) Arrivées et départs. Scott Marsden a terminé son mandat de représentant de la Colombie-Britannique et du Yukon. Erin Silver (Université de la Colombie-Britannique) lui a succédé. Scott a joué un rôle important dans la conception de notre nouveau site Web, et nous sommes heureux qu’il participe au processus de planification dont j’ai parlé précédemment. Et nous sommes ravis d’accueillir Erin au sein du CA, d’autant plus que le congrès 2020 de l’AAUC se tiendra à Vancouver.

C’est tout pour l’instant. Bon courage à ceux et celles qui n’ont pas encore terminé leur session! Et à vous tous et toutes, je souhaite un congé réparateur et régénérant. Restez au chaud, et nous vous reviendrons avec des nouvelles au cours de la session d’hiver.

Salutations,

Charles Reeve, président

uaacpresident@gmail.com