The Universities Art Association of Canada-L’Association d’art des Universités du Canada (UAAC-AAUC) est solidaire des étudiants du Canada et du monde entier qui expriment leur droit à la manifestation pacifique ainsi qu’à l’échange et à la diffusion d’une diversité d’idées. Nous soutenons sans réserve ces efforts importants. Les membres de notre conseil d’administration se sont réunis au cours des dernières semaines et ont rédigé cette communication pour reconnaître la violence répréhensible contre les étudiants, les membres de la communauté et le corps enseignant sur les campus à travers le Canada. 

En tant qu’association nationale qui rassemble des étudiants, des enseignants et des professionnels de l’art et de la culture dans de nombreux domaines, nous ne pouvons pas ignorer l’état actuel de la censure et de la violence dans nos institutions. Ces derniers jours, des étudiants participant à des manifestations pacifiques ont été soumis à des gaz lacrymogènes par la police ou ont été expulsés de force – ceci faisant suite à plusieurs actions violentes, ces dernières semaines, commises contre des étudiants par la sécurité et les forces de l’ordre dans plusieurs universités à travers l’Amérique du Nord.

Les campements poursuivent une tradition radicale de solidarité étudiante contre la guerre, les occupations et la violence systémique et réaffirment que les campus universitaires sont des frontières critiques de la résistance et de la justice sociale. Ces actions ne représentent pas seulement une réponse immédiate à un problème urgent, mais contribuent également à l’amélioration de nos institutions par des appels clairs à la transparence, à la responsabilité et à l’engagement pour l’équité. Nous affirmons que la liberté académique et la liberté d’expression sont au cœur de cet effort. Le conseil d’administration est convaincu que la suppression d’idées et d’expressions par les étudiants et les professeurs lors de protestations pacifiques ne reflète pas les valeurs qui sont au cœur de l’UAAC-AAUC.  

Nous reconnaissons notre responsabilité de planifier et de maintenir la sécurité de nos membres lors de la préparation de nos prochaines conférences et de celles à venir. Nous nous encourageons à ce que l’UAAC-AAUC cultive et soutienne des espaces de discussion et d’échange, et nous accueillons volontiers les suggestions de nos membres sur la manière d’accueillir ces moments cruciaux de formation de la communauté.

Notre communiqué s’inscrit dans la lignée de ceux publiés par des organisations professionnelles du secteur des arts et des lettres, la College Art Association (CAA) et l’American Council of Learned Societies (ACLS). Elle répond à une demande formelle de nos membres et s’inscrit dans le cadre de notre nouvelle politique de soutien. Il aborde une question urgente qui a un impact direct sur la promotion et le développement de nos membres et sur les conditions dans lesquelles nous enseignons et apprenons. 

Nous remercions nos collègues, nos membres et les autres organisations artistiques pour leur engagement en faveur de la défense des intérêts publics et nous nous joignons à leurs appels à la solidarité. 

Le Conseil d’administration de l’UAAC-AAUC